Les mirages

Le mirage est l'image plus ou moins déformée d'un objet bien réel par un effet optique. La formation des mirages est dûe à la réfraction de la lumière.

La réfraction de la lumière est le changement de direction que la lumière subit à la traversée de la surface de séparation entre deux milieux transparents. Habituellement, les rayons lumineux se déplacent en ligne droite, mais si, au cours de leur trajectoire, ils changent de milieu (et passent par exemple de l'air à l'eau), les rayons sont déviés. C'est ce que l''on peut constater en plongeant un crayon dans un verre d'eau: le crayon semble tordu au niveau de la surface de l'eau : la réfraction de la lumière nous transmet une image faussée du crayon en passant du milieu "eau" au milieu "air".

Ainsi on a la loi de Descartes (XIVe siècle) :
n1 * sin i1 = n2 * sin i2

 Il existe deux types de mirages : - les mirages inférieurs (ou chauds) : l'air près du sol est plus chaud (indice faible) que celui situé au-dessus (indice fort). Le ciel au dessus de l'horizon émet de la lumière vers le sol. Son cheminement est courbé. Au ras du sol, il peut y avoir Réflexion totale (R). L'observateur voit alors des "flaques de ciel" sur la route qu'il peut confondre avec de l'eau ...

 

 

 

 

 

                                                  - les mirages supérieurs (ou froids) : Cette fois, l'air est plus chaud en hauteur qu'en bas, à cause d'une eau froide par exemple. La lumière suit un trajet courbé dans l'autre sens, et subit une réflexion totale en altitude avant d'arriver dans l'œil de l'observateur. On observe alors l'image inversée d'un objet au-dessus de celui-ci. Il y a parfois plusieurs réflexions successives comme c'est le cas sur l'image ci-contre. C'est plutôt un type de mirage de régions froides.

  

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×